13 février 2017

Les PDG les plus riches au Canada gagnent 193 fois le salaire moyen

Pourtant chaque année, le gouvernement fédéral se prive de 100 milliards de dollars en raison d’échappatoires fiscales, de déductions, d’exemptions et de rabais, dont la plupart bénéficient aux plus fortunés.

À elle seule, l’échappatoire fiscale des options d’achat d’actions pour les PDG fait perdre près d’un milliard de dollars.

Plutôt que de s’attaquer à l’inégalité des revenus, les libéraux continuent de donner des milliards de dollars en faveurs fiscales et en échappatoires à ceux qui en ont le moins besoin.

Vous méritez mieux.

Voilà pourquoi les néo-démocrates luttent pour s’assurer que les PDG et les grandes sociétés paient leur juste part, afin de pouvoir investir dans ce qui compte le plus pour votre famille.

Il peut en être autrement.

Nous demandons au gouvernement libéral de :

  • Mettre fin à l’échappatoire fiscale des options d’achat d’actions,
  • Réprimer sévèrement le recours aux paradis fiscaux par des Canadiens, et
  • Annuler les cadeaux fiscaux de millions de dollars que Stephen Harper octroyait à des sociétés rentables.

Demandez avec nous que cessent les faveurs fiscales aux riches PDG et aux grandes sociétés.

Le Canada devrait investir dans les soins de santé, les infrastructures qui créent des emplois, et une économie plus durable, pas donner des millions de dollars en allègements fiscaux aux plus riches.

Il est temps de construire une économie équitable qui profite à tout le monde, pas seulement à la minorité qui se trouve au sommet.

Passez à l’action :

www.npd.ca/cessons-faveurs-fiscales