17 juillet 2014

Le NPD est le seul parti résolu à protéger les prestations d’assurance-emploi

Le jugement de la Cour suprême sur les prestations d’assurance-emploi confirme que le NPD est le seul parti prêt à protéger les cotisations des travailleurs au programme d’assurance-emploi. La solution : adopter notre projet de loi C-605 qui empêchera le gouvernement fédéral de piger indûment dans le Compte d’assurance-emploi.

« Les gouvernements libéraux et conservateurs ont perçu 57 milliards $ auprès des travailleurs et des employeurs en leur disant que cela servirait à financer les prestations d’AE. Puis, ils ont utilisé ces fonds à d’autres fins, a dénoncé le porte-parole du NPD en matière d’assurance-emploi, Robert Aubin (Trois-Rivières). Ils ont utilisé cet argent comme si c’était le leur, plutôt que de reconnaître qu’il appartenait aux travailleurs et aux employeurs qui ont cotisé au programme d’assurance-emploi. »

Mais encore, les libéraux et les conservateurs ont réduit l’accès aux prestations d’AE alors même que le Compte d’assurance-emploi enregistrait d’importants surplus. À l’heure actuelle, moins de 40 % des chômeurs canadiens reçoivent des prestations d’AE et les travailleurs se voient obligés d’éponger le déficit du Compte d’assurance-emploi — un déficit qui n’existerait pas si les libéraux et les conservateurs n’avaient pas pillé le Compte.

« Le NPD est le seul parti résolu à corriger la situation, afin que les chômeurs puissent recevoir des prestations lorsqu’ils en ont besoin, a ajouté le porte-parole adjoint du NPD en matière d’assurance-emploi, Robert Chisholm (Dartmouth – Cole Harbour). C’est pour cette raison que nous avons déposé un projet de loi pour protéger les cotisations des travailleurs et des employeurs au programme d’AE. »