10 octobre 2013

Déclaration de la porte-parole du NPD en matière d’enjeux numériques, Charmaine Borg

Le NPD accueille favorablement la création de la coalition ProtectOurPrivacy.ca. Les Canadiens se sont rassemblés afin de lancer cette coalition pour la défense de la vie privée et pour montrer à quel point il était important de protéger nos renseignements personnels.

Récemment, les révélations selon lesquelles le Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC) examinait les télécommunications des Canadiens et des autres nations ont soulevé de sérieuses préoccupations quant à la vie privée et à la surveillance.

Le gouvernement a le devoir de protéger la vie privée des Canadiens, mais l’attitude des conservateurs à ce sujet est alarmante. Depuis que les conservateurs sont au pouvoir, les renseignements personnels de plus d’un million de Canadiens ont été compromis au fil de plus de 3 000 fuites de renseignements.

Le personnel de Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) a perdu une clé USB qui contenait les renseignements personnels de plus de 500 000 Canadiens en novembre 2012. Malgré l’ampleur de cette fuite, il a fallu attendre à janvier 2013 pour qu’une enquête soit lancée.

Pire, ce n’est qu’après que le NPD a posé des questions à ce sujet qu’il fut révélé que des milliers d’autres fuites de renseignements avaient eu lieu dans divers ministères fédéraux, dont plusieurs n’avaient même pas été rapportés ni à la Commissaire à la protection de la vie privée ni aux Canadiens qui en étaient l’objet.

Le NPD a déposé un projet de loi qui exigerait des ministères qu’ils rapportent à la Commissaire à la protection de la vie privée toute fuite de renseignements et qu'ils en informent les individus concernés si leurs renseignements personnels ont été compromis. Nous avons hâte de collaborer avec cette coalition afin de forcer les conservateurs à prendre cet enjeu au sérieux.