Déclaration du chef du NPD à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Le chef de l’Opposition officielle, Thomas Mulcair, a émis la déclaration suivante à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes :  

« Le 6 décembre 1989 restera à jamais gravé dans notre mémoire collective.

Cette année marque le 25e anniversaire de la tragédie de l’École Polytechnique, ce jour où 14 jeunes femmes promises à un brillant avenir ont été assassinées parce qu’elles étaient des femmes.

Aujourd’hui, nous commémorons la mémoire de ces victimes et sommes de tout cœur avec leurs familles et amis. À l’occasion de ce triste anniversaire, nous réitérons notre engagement à agir afin de mettre fin à la violence à l’égard des femmes au Canada.

La violence faite aux femmes demeure un grave problème. Tous les ans, des millions de femmes canadiennes sont victimes de violence physique et sexuelle et des milliers d’entre elles cherchent refuge dans les centres pour femmes.

Le 6 décembre, nous pensons aussi aux 1200 femmes autochtones qui ont été assassinées ou portées disparues au Canada depuis 30 ans et nous sommes plus déterminés que jamais à obtenir justice pour elles en tenant une enquête nationale.

Aujourd’hui, nous pleurons les femmes qui ont perdu leurs vies en raison de la violence des hommes et nous réaffirmons notre engagement à les honorer en mettant en place des mesures pour faire en sorte que toutes les femmes vivent en sécurité. »