15 juin 2018

Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées

La porte-parole du NPD pour les aînés, Rachel Blaney (North Island–Powell River), a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées :

« Les aînés ont le droit de profiter de leur troisième âge dans le confort et la dignité, mais un trop grand nombre d'entre eux se retrouvent encore en situation de vulnérabilité au Canada. Jusqu'à 10 pourcent des ainés au Canada font l'objet de mauvais traitements, et seulement 1 abus sur 5 sera rapporté à quelqu’un de confiance. C’est accablant.
Il y a plusieurs défis à relever, notamment l’insécurité financière, le logement inabordable et l’isolement social qui, bien souvent, deviennent pires lorsqu’une personne aînée quitte son foyer et sa communauté. En de telles circonstances, les risques d’abus et de négligence augmentent.
Le NPD salue les aidants naturels et les bénévoles qui travaillent quotidiennement auprès de nos aînés. Toutefois, d’ici 2036, dans une génération seulement, une personne sur quatre parmi la population canadienne sera une personne aînée. Pourtant, les libéraux n’ont aucun plan pour composer avec cet énorme défi auquel notre pays sera bientôt confronté.
Voilà pourquoi les néo-démocrates réclament qu’une stratégie nationale pour les aîné.es soit élaborée par un ministère des Aînés entièrement dédié à cet enjeu. Cette stratégie offrirait des programmes et des services efficaces à tous les aînés, surtout aux plus vulnérables, en plus de s’attaquer à la question des abus, tant physiques que financiers.
Les Canadiens et les Canadiennes méritent de solides programmes sociaux pour s’assurer une retraite dans la dignité et pour profiter pleinement de leur troisième âge. »