8 mars 2018

Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée internationale des femmes

La porte-parole du NPD en matière d’égalité des femmes, Sheila Malcolmson (Nanaimo—Ladysmith), a fait la déclaration suivante :

« À force de décennies de marches, de résistances et de persévérance, le mouvement vers l’égalité des droits pour toutes les femmes est plus fort que jamais. Que l’on pense aux mouvements #MoiAussi ou #EtMaintenant, ou aux nombreuses organisations de femmes qui mènent la marche vers l’égalité des genres; de grandes féministes, militantes et leaders de toutes les générations participent courageusement à un vent de changement.

Pendant des années, les gouvernements libéraux et conservateurs successifs ont négligé de passer à l’action pour l’égalité des genres. Le gouvernement libéral actuel a été élu avec de grands espoirs d’apporter de vrais changements quant aux enjeux qui concernent les femmes. Or, les femmes du Canada sont encore une fois abandonnées par un gouvernement qui n’a pas le courage de concrétiser sa rhétorique féministe. Il est temps d’adopter des politiques vigoureuses afin de lutter contre la discrimination systémique faite aux femmes et rendre leur vie meilleure.
Les néo-démocrates sont solidaires des femmes qui, partout au pays, demandent au gouvernement de passer de la parole aux actes, en finançant pleinement les efforts pour atteindre l’équité salariale, un programme universel et abordable de services de garde, et mettre fin à la violence faite aux femmes. Tant que le gouvernement n’aura pas mis fin à la discrimination systémique qui fait que des femmes âgées sont maintenues dans la pauvreté, que des femmes handicapées se retrouvent sans emploi, et que des femmes et des filles autochtones disparaissent ou sont assassinées, il ne peut pas arborer l’étiquette de féministe.

En cette Journée internationale des femmes – et tous les jours – nous allons continuer de célébrer le militantisme des femmes qui poussent vers de vrais changements. »