22 mars 2018

Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau

Le porte-parole du NPD en matière de l'Environnement et changement climatique, Alexandre Boulerice, a fait la déclaration suivante :

« En cette Journée mondiale de l’eau, il ne suffit pas seulement de rappeler l’importance cruciale de l’eau pour la vie, mais également de parler de solutions pour protéger nos lacs, rivières et océans. Tout comme la grande majorité des Canadiens, le NPD croit que l’eau n’est pas une marchandise, mais un droit fondamental. Elle ne doit pas être possédée, achetée ou vendue. Tout doit être fait pour la protéger et la rendre accessible à tous.
Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Trop souvent, je vois passer des photos de l’océan inondé de plastique sur les médias sociaux. Trop souvent, j’entends parler de communautés qui n’ont pas accès à de l’eau potable, même certaines communautés autochtones sur le territoire canadien. Trop souvent, je vois que notre eau est menacée par la pollution et la privatisation.
C’est pourquoi il faut faire de la protection de l’eau une priorité. Il faut investir dans les initiatives qui transformeront notre futur. En cette journée mondiale de l’eau, il est essentiel de parler des problèmes, mais également des solutions. Certaines sont même nées tout proche de chez nous. Prenons par exemple la bouteille H2Ottawa de Céleste Didigiovanni à l’Université d’Ottawa. Son initiative permet aujourd’hui à des milliers étudiant-es d’avoir accès à de l’eau embouteillée, sans polluer et sans favoriser la privatisation.
Plus nombreuses seront les innovations comme celle-là, mieux se portera notre environnement. Le gouvernement du Canada doit être un leader dans la protection de l’eau. »