Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux abus envers les aînés

La porte-parole du NPD en matière d’aînés, Irene Mathyssen (London—Fanshawe), a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux abus envers les aînés :

« Après une vie passée à travailler dur, à offrir leur précieuse contribution à leurs collectivités et à leurs familles, nos aînés ont le droit de vieillir dans le confort et la dignité.

Malheureusement, certains d’entre eux sont victimes d’abus et de négligence, parfois de la part de proches ou de membres de leurs familles. Les néo-démocrates savent que le Canada doit adopter une stratégie afin d’assurer aux aînés le soutien dont ils ont besoin, d’autant plus que l’on sait que leur nombre devrait doubler au cours des 25 prochaines années.

Or, au lieu d’offrir une meilleure sécurité de la retraite aux aînés, les conservateurs de Stephen Harper ont fait passer l’âge d’admissibilité aux programmes de Sécurité de la vieillesse et de Supplément de revenu garanti de 65 à 67 ans, et ont systématiquement refusé de travailler avec les provinces pour augmenter les prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) pour tous les Canadiens. Ces décisions irresponsables vont entraîner davantage d’aînés dans la pauvreté.
 
Nos aînés méritent mieux.

Un gouvernement néo-démocrate adoptera une stratégie nationale sur le vieillissement qui, entre autres, s’attaquera aux mauvais traitements envers les aînés, rétablira l’âge de la retraite à 65 ans au lieu de 67 et renforcera le RPC et la RRQ. Grâce à nos solutions concrètes, nous pourrons faire en sorte que les aînés aient une vie heureuse et en santé, dans le confort. Alors que les conservateurs ne cessent de dire aux Canadiens qu’ils doivent travailler davantage, plus longtemps, à un salaire moins élevé, le NPD de Tom Mulcair, lui, croit que les Canadiens ont droit à une retraite sûre en toute dignité. »