9 novembre 2017

Déclaration du NPD à l’occasion du 100e anniversaire de la bataille de Passchendaele

La porte-parole du NPD pour les anciens combattants, Irene Mathyssen, a fait la déclaration suivante :

« Il y a 100 ans, 100 000 membres du Corps canadien ont pris part à la dure bataille de Passchendaele. En ces jours sombres et terribles de la Première Guerre mondiale, ils ont lancé une attaque afin de reprendre la crête de Passchendaele, dans la région de la Flandre, en Belgique. La bataille fut longue et difficile, et les sacrifices furent considérables : 4 000 soldats canadiens ont été tués, et près de 12 000 autres blessés.

Mais ces sacrifices n’ont pas été vains. Le Canada a remporté la bataille, et neuf de nos soldats ont reçu la Croix de Victoria. Leur courage a contribué à renforcer notre réputation de meilleure force de combat offensive sur le front de l’Ouest. Encore aujourd’hui, à l’échelle internationale, on reconnaît et on apprécie vivement l’apport décisif des Canadiens et leur grande bravoure dans cette bataille et au cours de la Première Guerre mondiale.

En compagnie des Canadiens d’un bout à l’autre du pays, les néo-démocrates se souviennent aujourd’hui de tous ceux qui ont combattu pour cette victoire durement acquise. Nous nous souvenons de ceux qui ont perdu la vie et de ceux qui sont revenus l’âme meurtrie et le corps mutilé. Nous nous souvenons de leur courage exceptionnel. Et nous nous souvenons aussi des familles qui ont perdu des êtres aimés, ou qui ont accueilli, à leur retour, des personnes changées à jamais.

Aujourd’hui, 100 ans plus tard, nous honorons toujours ceux qui ont fièrement servi notre nation et qui ont payé un lourd tribut pour préserver nos valeurs communes de liberté et de paix.

Nous nous souviendrons. »