28 avril 2015

Déclaration du NPD à l’occasion du Jour de deuil national

Le porte-parole du NPD en matière de travail, Alexandre Boulerice (Rosemont-La-Petite-Patrie), a émis la déclaration suivante à l’occasion du Jour de deuil national :

« Tous les Canadiens ont droit à un milieu de travail sécuritaire.

« Toutefois, aujourd’hui, quatre Canadiens iront au travail sans ne jamais retourner chez eux. Des milliers d’autres Canadiens souffriront en raison d’un accident en milieu de travail. D’autres encore, se font lentement empoisonner par des toxines et des agents cancérogènes. Ces données sont dures, mais elles ne tiennent même pas compte des travailleurs sans-papiers dont les blessures ne sont pas officiellement reconnues ni répertoriées.

« À l’occasion du Jour de deuil national, les néo-démocrates se joignent à tous les Canadiens pour honorer les personnes décédées et réitérer notre engagement envers la protection des travailleurs.

« Même si c’est une journée solennelle, le tableau n’est pas tout noir. Chaque Canadien a le pouvoir d’aider à établir des conditions de travail sécuritaires et empêcher les blessures et les décès. En tant que législateurs, nous pouvons renforcer le pouvoir des travailleurs en travaillant avec les autres paliers de gouvernement à créer des conditions qui leur sont favorables.

« Le NPD est déterminé à faire tout ce qu’il peut pour améliorer la sécurité en milieu de travail et aider à réduire le nombre d’accidents et les souffrances des gens. La députée du NPD Laurin Liu a d’ailleurs déposé un projet de loi d’initiative parlementaire visant à offrir des protections de base et des dispositions de sécurité aux stagiaires non rémunérés dans les secteurs de règlementation fédérale.

« Alors que nous prenons le temps aujourd’hui d’honorer ceux qui ont perdu la vie, profitons-en pour réaffirmer notre engagement envers la protection des travailleurs. »