19 janvier 2018

Déclaration du NPD sur l’inscription automatique au SRG

La porte-parole du NPD pour les aînés, Rachel Blaney, ainsi que la porte-parole du NPD pour la famille, les enfants et le développement social, Brigitte Sansoucy, ont émis la déclaration suivante sur le fait que le gouvernement libéral n’inscrive pas de façon rétroactive les aînés admissibles au Supplément de revenu garanti (SRG) :

« Aucune personne âgée du Canada ne devrait avoir de mal à joindre les deux bouts. Il est impératif que nos aînés reçoivent toutes les prestations auxquelles ils ont droit de la part de ce gouvernement.

Bien que le gouvernement libéral ait finalement annoncé qu’il commencera le processus d’inscription automatique au SRG des aînés lorsque ceux-ci atteignent l’âge de 65 ans, cela ne s’appliquera qu’aux nouvelles inscriptions. Les aînés déjà admissibles à ces prestations ne seront pas inscrits automatiquement.

Or, trop de personnes âgées à faibles revenus ne sont toujours pas au courant qu’elles sont admissibles au programme du SRG. Voilà pourquoi le NPD demande depuis longtemps leur inscription automatique.

Le gouvernement dispose de toute l’information nécessaire pour inscrire automatiquement tous les aînés admissibles au SRG, puisque ceux-ci sont déjà prestataires de la Sécurité de la vieillesse. Il n’y a pas de raison de ne pas rendre cette automatisation rétroactive. Ce manque de vision du gouvernement libéral laisse pour compte des aînés qui ont droit à ce montant d’argent supplémentaire.

Selon la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ), plus de 444 000 aînés à faibles revenus sont actuellement admissibles au SRG sans y être inscrits. C’est absolument inacceptable.

Le gouvernement libéral doit changer de cap et inscrire automatiquement tous les aînés admissibles au SRG. Le NPD continuera de travailler avec les personnes âgées et les intervenants pour s’assurer que nos aînés reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour vivre leur retraite dans la dignité. »