23 janvier 2018

Déclaration du NPD sur un possible accord de Partenariat transpacifique

La porte-parole du NPD en matière de commerce international, Tracey Ramsey, a fait la déclaration suivante :

« Les néo-démocrates sont préoccupés depuis longtemps par le secret entourant les négociations commerciales sur le Partenariat transpacifique (PTP). Malgré les promesses des libéraux de faire preuve de transparence dans les accords commerciaux, ces derniers continuent de ne fournir à la population canadienne que de vagues mises à jour et des messages contradictoires.

Des nouvelles provenant de médias internationaux révèlent aujourd’hui que les pays qui prennent part aux discussions commerciales sur le PTP sont prêts à signer une entente dès le mois de mars, sans que l’on n’ait aucun détail sur cette entente de la part de notre gouvernement.

Le Comité du commerce international a tenu des douzaines de séances, a entendu plus de 400 témoignages et a reçu des commentaires écrits de plus de 60 000 personnes au Canada. Plus de 95 % d’entre eux étaient contre le PTP. De plus, seulement deux Canadiens sur 18 000 ont transmis à Affaires mondiales Canada des commentaires écrits favorables au PTP.

Des experts ont aussi fait ressortir que le Canada perdrait 58 000 emplois en raison de concessions qui pourraient compromettre sérieusement notre industrie automobile et notre système de gestion de l’offre. Il y avait des dispositions inquiétantes sur le contrôle étranger de compagnies canadiennes, les droits relatifs à la vie privée et à la propriété intellectuelle, et une protection inadéquate des normes en matière de travail et d’environnement.

Pour redorer leur image sur la question du commerce, les libéraux sont tellement pressés de signer une entente commerciale qu’ils semblent prêts à faire des compromis sur des enjeux importants pour le Canada et ses valeurs progressistes. La population canadienne mérite des réponses claires et fermes sur ce que contient cette entente. Elle mérite aussi un gouvernement qui respecte sa volonté et qui ne négocie pas des ententes commerciales derrière des portes closes. »