Des actions du parti libéral mettent en danger la diplomatie canadienne

Justin Trudeau met à risque les relations internationales du Canada pour son propre intérêt partisan en invitant des diplomates étrangers à des événements partisans.

« Les gouvernements étrangers ne devraient pas s’ingérer dans les affaires politiques internes du Canada et les politiciens canadiens ne devraient jamais se servir des diplomates étrangers pour leurs propres gains partisans, a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa-Centre). Le Parti libéral du Canada a fait preuve de mauvais jugement en invitant des diplomates étrangers à des événements partisans. Pire encore, les libéraux se sont servis de leur présence pour récolter des fonds pour le Parti libéral du Canada. »

Moins d’une semaine après que Justin Trudeau ait invité l’ambassadeur chinois à partager la scène avec des candidats libéraux, il a été rapporté que le consul général du Pakistan à Toronto a participé à une activité de financement du Parti libéral et à l’ouverture d’un bureau de campagne d’un candidat libéral.

« En invitant des diplomates étrangers à des événements partisans, Justin Trudeau démontre une fois de plus qu’il manque d’expérience, a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’éthique, Charlie Angus (Timmins-Baie James). Son manque de jugement démontre qu’il n’est tout simplement pas prêt à diriger. »