4 août 2017

En ce troisième anniversaire de la catastrophe minière de Mount Polley, le NPD blâme le gouvernement pour son inaction

La déclaration suivante a été émise par Fin Donnelly, porte-parole du NPD en matière de pêches et océans :

« C’est en ce jour, il y a trois ans, que survenait la catastrophe minière de Mount Polley, dans la région de Cariboo en Colombie-Britannique. Un barrage défectueux a cédé, entraînant le déversement de 24 millions de mètres cubes de déchets toxiques dans le lac Quesnel et les bassins versants environnants. Les répercussions sur la communauté locale ont été graves et les effets sur des frayères à saumon d’une importance cruciale ont été dévastateurs.

Trois ans plus tard, les Canadiens attendent toujours de l’action de la part de notre gouvernement fédéral. Il n’y a eu aucune tentative d’inculper les responsables en vue d’aider à supporter les coûts liés au nettoyage ou d’obliger la compagnie à rendre des comptes.

Il est trop tard pour que des accusations soient portées à l’échelle provinciale, alors il revient maintenant au gouvernement fédéral de faire son travail et de se porter à la défense de notre environnement et du saumon sauvage.

Cet anniversaire est marqué par un autre jalon troublant. On projette que le retour du saumon rouge du fleuve Fraser sera à son niveau le plus bas jamais enregistré, inférieur même à celui de l’année 2009, qui avait entraîné la création de la Commission d’enquête Cohen sur le déclin du saumon rouge du fleuve Fraser.

Il est tout simplement ridicule qu’aucune accusation n’ait été portée. Il est temps que le gouvernement libéral tienne ses promesses en rétablissant des mesures de protection pour les pêches et en apportant de véritables améliorations à la Loi sur les pêches. »