14 juillet 2015

Garderies abordables : les conservateurs abandonnent les familles

Plutôt que de prendre des mesures pour s’assurer que les familles canadiennes aient accès à des garderies abordables, les conservateurs utilisent le programme de prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE) à des fins politiques.

« Il n’y a que les conservateurs pour se vanter d’un programme inadéquat sans s’assurer que les familles qui en ont besoin en profitent réellement, a déploré la porte-parole du NPD en matière d’emploi et de développement social, Jinny Sims (Newton – North Delta). Le montant annuel maximum de la prestation pour enfants couvre à peine deux mois de garderie et des milliers de familles canadiennes ne sont même pas inscrites. »

À l’aube du déclenchement des élections, les familles qui ont des enfants de moins de 18 ans vont recevoir un montant d’argent rétroactif pour la période de janvier à juin 2015. Toutefois, près de 200 000 familles admissibles risquent de ne pas recevoir cette prestation parce qu’elles ne sont pas encore incluses dans le système de la PUGE.

« Le plan des conservateurs ne créé pas une seule place de garderie. Pendant ce temps, ces familles désespérées de trouver une garderie pour leurs enfants sont forcées d’attendre et c’est inacceptable, a souligné la porte-parole adjointe du NPD en matière d’emploi et de développement social, Sadia Groguhé (Saint-Lambert). C’est pourquoi Tom Mulcair et le NPD ont un plan pour créer un programme de garderie à 15 $ par jour, ce qui se traduirait par des transferts fédéraux pour le Québec. »