14 juillet 2015

Hélicoptères Cyclone : le ministre Kenney doit s’expliquer

Le NPD demande au ministre de la Défense, Jason Kenney, de clarifier ses propos concernant la sécurité des hélicoptères maritimes Cyclone.

« Depuis l’écrasement tragique d’un hélicoptère Sikorsky au large de St. John’s qui a coûté la vie à 17 personnes en 2009, il est crucial que la boîte de transmission principale des hélicoptères puisse fonctionner au moins 30 minutes après une perte massive d’huile. Dans le cadre de son contrat initial pour la fabrication des Cyclones, Sikorsky était tenu de respecter cette exigence, a rappelé le porte-parole du NPD en matière de défense, Jack Harris (St. John’s Est).

L’an dernier, nous apprenions qu’après avoir renégocié les termes de l’entente avec Sikorsky, le gouvernement conservateur avait éliminé cette exigence, ainsi que d’autres mesures de sécurité. Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu à Halifax, le ministre Kenney a toutefois indiqué aux journalistes que la transmission du CH-148 respecterait finalement cette norme.

« Si c’est effectivement le cas, le ministre doit être clair. J’ai donc écrit au ministre pour lui demander de clarifier ses propos », a ajouté M. Harris.

« Nos soldats méritent de travailler avec des appareils qui respectent les plus hautes normes de sécurité. Les conservateurs ont été incapables de s’assurer que Sikorsky respecte toutes les exigences fixées dans le contrat initial. On exige qu’ils rendent des comptes, a insisté la porte-parole adjointe du NPD en matière de défense, Elaine Michaud (Portneuf—Jacques-Cartier).