25 août 2015

Justin Trudeau n’est pas à la hauteur

De plus de plus de gens se rassemblent derrière Thomas Mulcair pour battre Stephen Harper

Le discours trompeur de Justin Trudeau sur les déficits budgétaires démontre encore une fois aux Canadiens qu’il n’est pas à la hauteur de leurs attentes, croit le candidat du NPD et ancien ministre des Finances de la Saskatchewan, Andrew Thomson.

M. Trudeau s’est attiré ses critiques pour les propos contradictoires qu’il a tenus sur la nécessité de balancer le budget fédéral. En février 2014, il a affirmé le plus sérieusement du monde que le budget se balancerait tout seul. Puis, en avril 2015, il a promis de balancer le prochain budget. Maintenant, il affirme qu’il le balancera, mais il ne sait pas quand ni comment.

« Être premier ministre n’est pas un poste de débutant. Or, enjeu après enjeu, Justin Trudeau, démontre qu’il n’est tout simplement pas à la hauteur, a souligné M. Thomson en réaction aux attaques désespérées de M. Trudeau à l’endroit du NPD. Pendant que Thomas Mulcair propose un plan concret pour créer des emplois de qualité et pour aider les familles de la classe moyenne, Justin Trudeau, lui, nous démontre qu’il n’a pas de plan. »

Aujourd’hui, Justin Trudeau a envoyé des messages contradictoires en faisant campagne aux côtés de l’ancien premier ministre Paul Martin, qui est reconnu pour avoir passé les budgets fédéraux au hachoir et pour avoir obligé les provinces à faire des coupes brutales.

« Il s’agit du même Paul Martin et du même gouvernement libéral qui ont imposé des compressions de 7,4 milliards aux budgets provinciaux et qui ont entraîné des coupes dans les soins de santé et les programmes sociaux dont la fermeture d’hôpitaux, le congédiement d’infirmières et une hausse vertigineuse des frais de scolarité pour les étudiants, a ajouté Andrew Thomson. Pour battre Stephen Harper, on ne peut pas se fier à Justin Trudeau. »

« Après huit années consécutives de déficits budgétaires, il est clair que le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. C’est pourquoi de plus en plus de Canadiens font confiance à Thomas Mulcair et au NPD pour battre Stephen Harper et apporter du changement à Ottawa. »