La croissance de l’emploi plombée par les politiques conservatrices

La récente croissance observée dans le secteur de l’emploi a ralenti soudainement le mois dernier alors que 10 700 emplois sont disparus, selon le bilan de novembre de Statistique Canada paru aujourd’hui.

« Les politiques conservatrices laissent, une fois de plus, davantage de Canadiens à la recherche d’un emploi. Plus de 46 000 emplois ont été éliminés dans le secteur privé tandis que 14 100 emplois à temps plein pour les jeunes sont disparus. On constate que les pertes d’emplois ne cessent de s’accumuler sous les conservateurs », a  déploré le porte-parole du NPD en matière de finances, Nathan Cullen  (Skeena – Bulkley Valley).

Il y a maintenant 220 000 Canadiens sans emplois de plus qu’avant la récession selon le dernier bilan de Statistique Canada. Ces statistiques n’ont rien de rassurant.

« La création d’emploi à temps partiel a augmenté trois fois plus vite que les emplois à temps plein. Face à la baisse du niveau de l’emploi, les conservateurs n’ont rien d’autre à offrir qu’un crédit d’impôt pour l’embauche inefficace et qui créera tout au plus 800 emplois selon le directeur parlementaire du budget. Les politiques en matière d’emplois du gouvernement conservateur sont insuffisantes. Le laissez-faire du gouvernement nous coûte cher », a-t-il ajouté.