23 janvier 2015

Le cabinet fantôme du NPD prêt à se battre pour la classe moyenne

Le chef du NPD, Tom Mulcair, a renforcé son cabinet fantôme en prévision des élections de 2015. Plus que jamais, les néo-démocrates sont prêts à réparer les dégâts causés par Stephen Harper et à laisser souffler la classe moyenne.

« Après une décennie de gouvernement conservateur, les familles de la classe moyenne ont de la misère à joindre les deux bouts. Les Canadiens sont prêts pour le changement et le NPD est prêt à relever le défi. Je suis fier de présenter aux Canadiens une équipe solide de députés expérimentés. C’est l’équipe qui offrira un véritable choix aux Canadiens aux prochaines élections », a déclaré M. Mulcair.

Des responsabilités importantes ont été attribuées à Niki Ashton (Churchill), désormais responsable des affaires autochtones, à Guy Caron (Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques), désormais responsable de l’énergie et des ressources naturelles et à Brian Masse (Windsor Ouest), maintenant porte-parole du NPD en matière de petites entreprises.

Mylène Freeman (Argenteuil—Papineau—Mirabel) devient responsable de la condition féminine, alors que Pierre Dionne Labelle (Rivière-du-Nord) s'occupera du revenu national et qu’Anne-Marie Day (Charlesbourg—Haute-Saint-Charles) est promue à titre porte-parole du NPD en matière de francophonie.

Murray Rankin (Victoria) devient le nouveau porte-parole du NPD en matière de santé alors que John Rafferty (Thunder Bay—Rainy River) s'occupera du dossier des pensions. Claude Gravelle (Nickel Belt) sera désormais quant à lui porte-parole en matière de langues officielles.

Les députés de Toronto reçoivent aussi de nouvelles responsabilités, notamment Andrew Cash (Davenport) qui s'occupera de protection du consommateur et Matthew Kellway (Beaches—York Est), en charge des infrastructures et des communautés.

« Les Canadiens savent qu’ils peuvent compter sur le NPD pour mettre l’économie au service de la classe moyenne. Nous avons un plan concret, qui comprend la création de places en garderie à 15 $ par jour et d’un salaire minimum fédéral de 15 $ l’heure. Notre équipe est prête. Fonçons! »

La liste complète du cabinet fantôme peut être consultée à www.npd.ca/cabinet-fantome