3 septembre 2013

Le chef du NPD demande au DPB de bouger

Le droit d'accès des députés aux renseignements sur les compressions prévues dans le budget doit être défendu

OTTAWA – Le chef de l’Opposition officielle, Thomas Mulcair, a écrit à Jean-Denis Fréchette, le nouveau directeur parlementaire du budget (DPB), afin de d’obtenir une mise à jour concernant sa demande de renseignements sur la manière dont les compressions des conservateurs prévues dans le budget toucheront les services et les programmes essentiels aux Canadiens.

« Nous attendons ces renseignements depuis un an et demi, mais les conservateurs refusent de nous les donner, a dit Thomas Mulcair. Nous espérons améliorer la responsabilité financière avec l’aide du DPB. Mais il faut d’abord que M. Fréchette poursuive les efforts de M. Page et qu’il lutte pour le droit d'accès des députés aux renseignements sur les compressions prévues dans le budget. »

Dans sa lettre, Thomas Mulcair écrit que « la décision sur le renvoi de la Cour fédérale du Canada dans Page c. Mulcair 2013 FC 402 a établi explicitement le fait que les parlementaires sont légalement autorisés à prendre connaissance de l’analyse du DPB et que cette analyse doit se faire en temps opportun afin qu’elle demeure pertinente ».

M. Mulcair avait soumis une demande auprès du DPB après la présentation du budget 2012. Même s’il était légalement obligé de fournir ces renseignements, le gouvernement conservateur a refusé d’obtempérer.