LE CHEF DU NPD POURSUIT SA CAMPAGNE POUR LE CHANGEMENT À LÉVIS

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, s’est rendu à Lévis mercredi dans le cadre de sa campagne pour le changement. Accompagné du populaire maire de Saint-Romuald, Jean-Luc Daigle. Il a présenté sa vision audacieuse pour l’avenir du Canada et son plan pour battre et remplacer les conservateurs qui sont minés par les scandales.

« Stephen Harper avait promis de nous débarrasser de la corruption des libéraux. Or les conservateurs ont été reconnus coupables d’actes répréhensibles lors des trois dernières élections, a affirmé Thomas Mulcair. Des agents et des sénateurs conservateurs ont plaidé coupables à des accusations de fraude électorale. Ils ont également été accusés d’abus de confiance, de dons illégaux et de corruption. Même le porte-parole des conservateurs en matière d’éthique et de déontologie, Dean Del Mastro, lui aussi choisi personnellement par Stephen Harper, vient d’être envoyé en prison, menottes aux poignets. »

Le procès du collecteur de fonds vedette des conservateurs au Sénat, Mike Duffy, reprend aujourd’hui à Ottawa. Il fait face à 31 chefs d’accusation. Le chef de cabinet de Stephen Harper et son ancien chef de cabinet, Nigel Wright, sont appelés à témoigner pour donner leur version des faits à propos de l’opération présumée de camouflage orchestrée par le bureau du premier ministre.

« Le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. Il est arrivé au pouvoir en promettant qu’il nous débarrasserait de la corruption des libéraux. Il n’a fait ni l’un ni l’autre, a conclu Thomas Mulcair. Avec un bilan comme celui-là, les Canadiens savent que Stephen Harper ne mérite pas d’être réélu une quatrième fois. Il est possible d’apporter du changement à Ottawa cette élection-ci et le NPD est prêt à le faire. »

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Quartier Général du NPD :

Centre des médias du NPD : 613-369-6078ou medias@npd.ca