9 janvier 2015

Le NPD condamne les lois russes contre les personnes transgenres et transsexuelles

Le NPD déplore l’adoption par le gouvernement russe d’une loi interdisant aux personnes transgenres et transsexuelles de conduire.

« Cette nouvelle loi est régressive et inadmissible, a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre). Je demande au gouvernement canadien de condamner la discrimination du gouvernement russe envers la communauté transgenre et transsexuelle de Russie. »

La nouvelle loi qualifie l’identité transgenre et transsexuelle de trouble mental. Cette loi fait suite à la loi russe homophobe largement contestée interdisant la « propagande de relations sexuelles non traditionnelles ».

« Le NPD continue de demander au gouvernement du Canada de mettre en place une interdiction de visa contre les législateurs russes responsables de ces lois atroces, a ajouté le porte-parole du NPD en matière de LGBT, Randall Garrison (Esquimalt—Juan de Fuca). Le premier ministre Stephen Harper doit envoyer un message clair à la Russie en demandant à ses sénateurs conservateurs d’appuyer mon projet de loi C-279 visant à créer de nouvelles protections pour les personnes transgenres et transsexuelles du Canada. »