Le NPD dénonce le silence du gouvernement concernant ses obligations envers les anciens combattants

Aujourd’hui, le porte-parole du NPD en matière d’anciens combattants, Peter Stoffer (Sackville—Eastern Shore), a vertement critiqué le silence du ministre Fantino concernant le contrat social qui lie le gouvernement fédéral aux anciens combattants et aux membres des Forces armées.

« Hier, lors de la période de questions, j’ai demandé sans détour au ministre si le gouvernement avait une obligation fiduciaire, juridique, morale et sociale envers nos anciens combattants, a déclaré M. Stoffer. Il est inadmissible que M. Fantino ait évité de répondre clairement en avançant que cette question était devant les tribunaux. »

M. Stoffer a souligné que le ministre avait publié, le printemps dernier, une déclaration dans laquelle il reconnaissait qu’un contrat social liait le gouvernement aux anciens combattants.

« Le silence de M. Fantino indique-t-il que le gouvernement a changé sa position et qu’il estime désormais qu’aucun contrat social ne le lie aux anciens combattants?, s’est interrogé le porte-parole adjoint du NPD, Sylvain Chicoine (Châteauguay—Saint-Constant). Est-ce la raison pour laquelle ce gouvernement continue de se battre devant les tribunaux contre les anciens combattants qui souhaitent obtenir des prestations équitables en vertu de la Nouvelle Charte des anciens combattants? Nous pressons le gouvernement de laisser tomber son appel contre le recours collectif intenté par les anciens combattants et de reconnaître son obligation morale, juridique, fiduciaire et sociale envers les anciens combattants et leurs proches. »