3 juin 2014

Le NPD dépose un projet de loi pour une journée nationale de la sage-femme

La députée néo-démocrate Rosane Doré Lefebvre (Alfred-Pellan) a déposé aujourd’hui à la Chambre des communes un projet de loi qui instituerait le 5 mai comme étant la journée nationale de la sage-femme. Ce projet de loi vise à faire reconnaître cette pratique en reconnaissant leur rôle important dans la société.

«Je trouvais important de sensibiliser le public à la contribution qu’apportent les sages-femmes aux soins pour les mères, les nouveau-nés et les nourrissons ainsi qu’à leur bien-être. Cette journée est une reconnaissance qui, je l’espère, contribuera à accroître la mise en valeur et l’accès à la pratique de sage-femme au Canada», a déclaré Mme Doré Lefebvre.

Le 5 mai est déjà reconnu au niveau international à titre de Journée internationale de la sage-femme. Au Canada, près de 1300 sages-femmes pratiquent ou étudient cette pratique. À noter aussi que plusieurs régions au Canada dont l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve et Labrador et le Yukon n’offrent aucun accès à la pratique sage-femme et que seulement 2 % à 5 % des Canadiennes ont accès aux services d'une sage-femme. Pourtant, des données du monde entier montrent que les sages-femmes jouent un rôle essentiel dans l'amélioration des conditions de vie des mères et des bébés.

La députée néo-démocrate Peggy Nash (Parkdale—High Park), tenait à appuyer le projet de loi. « Les sages-femmes offrent des services qui jouent un rôle essentiel dans le système de soins de maternité partout au pays », a déclaré Mme Nash.

«Au Canada, les sages-femmes jouent un rôle vital dans la prestation des services de soins de santé primaires. Le fait de leur accorder une reconnaissance nationale serait une très belle façon de saluer leur apport important, a souligné la présidente de l'Association canadienne des sages-femmes, Joanna Nemrava. Nous invitons les députés de tous les partis à appuyer ce projet de loi. »