17 avril 2015

Le NPD exige la tenue d’un débat d’urgence sur le transfert de la Commission canadienne du blé

Le député néo-démocrate Pat Martin (Winnipeg Centre) a envoyé une lettre au président de la Chambre des communes afin de demander la tenue d’un débat d’urgence sur le transfert d’une part majoritaire de la Commission canadienne du blé (CCB) à des intérêts étrangers.

« Les conservateurs ont rejeté du revers de la main l’offre d’agriculteurs canadiens et ont préféré celle d’une société étrangère, a déclaré M. Martin. Un débat d’urgence est nécessaire afin de permettre aux parlementaires de se pencher sur les conséquences négatives de cette décision sur les producteurs de grains de l’Ouest et sur la mise en marché et le transport du grain au Canada. »

Cette décision des conservateurs donnera une participation majoritaire de l’ancienne Commission canadienne du blé à une société américaine et un fond de gestion du patrimoine du gouvernement de l’Arabie saoudite. Avant d’être démantelée par les conservateurs, la CCB concentrait le pouvoir d’achat de nombreux petits agriculteurs et se chargeait des frais de transaction, jouant un rôle crucial sur le plan de la réduction des risques et de la maximisation des profits à long terme.