30 octobre 2017

Le NPD force les libéraux à présenter un projet de loi sur les navires abandonnés

OTTAWA – Lundi, le gouvernement a enfin présenté son projet de loi sur les navires abandonnés, un enjeu que le NPD a soulevé à plus de 80 reprises depuis l’élection des libéraux. L’annonce survient quelques semaines avant le débat prévu sur un projet de loi du NPD qui forcerait le gouvernement à mettre en place une solution globale pour nettoyer les milliers de navires abandonnés qui polluent les côtes du Canada.

« Depuis des décennies, les communautés côtières sonnent l’alarme au sujet des risques que les navires abandonnés posent à l’environnement, à la pêche locale et aux emplois dans le tourisme. La nouvelle d’aujourd’hui – selon laquelle le gouvernement a finalement cédé aux pressions des collectivités côtières et va déposer un projet de loi – est encourageante pour le NPD, a affirmé Sheila Malcolmson, députée néo-démocrate de Nanaimo—Ladysmith. Cependant, avec les libéraux, la forme l’emporte souvent sur le fond. Nous allons donc examiner le projet de loi et nous assurer qu’il répond aux attentes des communautés côtières et qu’il offre de véritables solutions. »

La semaine dernière, un autre navire a coulé et a déversé du carburant dans le port de Ladysmith, alors que Transports Canada connaissait les risques que posait ce navire, mais n’a pris aucune mesure avant qu’il coule et que cela entraîne un déversement de pétrole. Le NPD réclame depuis longtemps une stratégie côtière qui s’attaquerait aux navires abandonnés avant qu’ils ne deviennent d’importantes sources de déversement de pétrole, de pollution ou de déchets marins.

« L’annonce d’un projet de loi sur les bateaux abandonnés qui mettent en danger l’environnement est une bonne nouvelle, a déclaré Anne Minh-Thu Quach, députée du NPD dans Salaberry–Suroît. Nous nous attendons du ministre des Transports qu’il présente des mesures fortes pour renforcer le principe de pollueur-payeur afin de veiller à ce qu’aucune communauté ne subisse le même sort que les habitants de Beauharnois. Le Kathryn Spirit aura coûté près de 24 millions $ de dollars aux contribuables. »

Mme Malcolmson a déposé un projet de loi pour créer une stratégie nationale sur les navires abandonnés. Devant être débattu au Parlement au cours de la première semaine de décembre, le projet de loi C-352 vise à corriger l’immatriculation des navires, à établir un projet-pilote de dépôt de navires et à créer de bons emplois verts en soutenant les entreprises locales de récupération marine et de recyclage des épaves. De plus, il mettrait fin aux conflits de compétence en chargeant la Garde côtière de diriger l’enlèvement des navires abandonnés.