28 juillet 2015

Le NPD presse le gouvernement conservateur de corriger l’injustice subie par les cadets de Valcartier

À la suite de la publication, aujourd’hui, du rapport d’enquête de l’ombudsman de la Défense nationale sur la tragédie de Valcartier, le NPD applaudit le travail des survivants qui ont travaillé sans relâche pour obtenir justice et demande au gouvernement d’agir immédiatement.

« Les cadets de Valcartier ont subi un grave déni de justice, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de défense, Jack Harris (St. John’s-Est). Nous demandons au ministre de reconnaître la responsabilité du gouvernement et d’offrir un dédommagement complet aux survivants et plus encore. »

En 1974, une grenade qui ne devait pas être active a été dégoupillée lors d’un entraînement à la base militaire de Valcartier. L’explosion a tué six cadets et en a blessé plus de 65. Au moment de l’événement, peu d’efforts ont été déployés pour soutenir les familles des victimes. Depuis trois ans, le NPD travaille avec un groupe de survivants qui demandent réparation. Le rapport d’aujourd’hui contient plusieurs recommandations nécessaires pour y arriver.

« Il faut que le gouvernement donne suite aux recommandations de ce rapport afin d’assurer que les personnes qui ont le plus besoin d’aide l’obtiennent immédiatement, a ajouté la porte-parole adjointe du NPD en matière de défense Élaine Michaud (Portneuf-Jacques Cartier). Toutefois, pour corriger l’injustice faite aux victimes et aux survivants, il faut que le gouvernement s’engage dès aujourd’hui à mettre en place un mécanisme pour assurer leur compensation complète. »