17 juin 2015

Le NPD prêt à remplacer les conservateurs

Le chef de l’Opposition officielle, Tom Mulcair, a souligné la clôture de la session parlementaire en rappelant sur une note positive les réalisations de son équipe.

Le NPD a défendu les droits et libertés des Canadiens en menant la lutte contre le projet de loi C-51. Il a réussi à obtenir le consensus de tous les partis pour interdire les microbilles de plastique et protéger nos cours d’eau. Le NPD a aussi décroché une victoire pour les consommateurs en luttant contre les frais « payer pour payer » des banques, et a rendu la vie des Canadiens et Canadiennes plus abordable en abolissant la taxe fédérale sur les produits hygiéniques féminins.

L’Opposition officielle a aussi forcé les conservateurs à ajouter une proposition du NPD dans leur propre budget : la réduction des impôts des PME. Alors que cette mesure aurait constitué un gain important pour les créateurs d’emploi de notre pays, les conservateurs ne l’ont pas mise en application assez rapidement.

Le plan Mulcair pour améliorer le sort de la classe moyenne continue de se faire connaître dans l’ensemble du pays. Le plan de Stephen Harper est inefficace, et le NPD reste le parti le mieux placé pour former le prochain gouvernement.

« Nous sommes fiers de notre bilan et de nos réalisations, nous les avons accomplis pour tous les Canadiens. Ils peuvent nous faire confiance et nous sommes les mieux placés pour remplacer Stephen Harper », a déclaré le chef du NPD.

Tout au long de la session, alors que Stephen Harper entraînait le Canada dans la mauvaise direction, le NPD a fait connaître son offre aux Canadiens afin de faire croître l’économie tout en protégeant l’environnement.

« Nous avons défendu les droits et les libertés des Canadiens en menant la charge contre le projet de loi C-51, et mis de l’avant un plan pour aider les familles de la classe moyenne. Le NPD est un partenaire fiable sur lequel les Canadiens peuvent compter », a ajouté M. Mulcair.