11 juin 2015

Le NPD rétablira le crédit d'impôt pour les fonds des travailleurs

Le chef du NPD, Tom Mulcair, s'est engagé à réinstaurer le crédit d'impôt pour les fonds de travailleurs, aboli par le gouvernement conservateur, lorsqu’il formera le prochain gouvernement.

Dans son discours prononcé devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le chef du NPD a réitéré l'importance des fonds de travailleurs pour l'essor économique du Québec, citant des investissements de près de 2,3 milliards dans la région de Montréal qui ont permis la création et le maintien de plus de 35 000 emplois.

« Si nos PME réussissent à si bien performer, c'est notamment grâce à des outils de développement font sur mesure, comme les fonds de travailleurs, pour les entrepreneurs d'ici. Leur mission correspond parfaitement avec notre objectif de créer des emplois à valeur ajoutée », a-t-il déclaré.

Dans son budget 2013, Stephen Harper a décidé d'abolir le crédit d'impôt de 15 % pour les investissements dans les fonds de travailleurs. Cette décision idéologique va à l’encontre de l'économie de toutes les régions du Québec, qui avec l’abolition du crédit d’impôt, a fait les frais de cette décision injustifiée.

Un gouvernement du NPD rétablira le crédit d'impôt de 15 % pour les particuliers qui acquièrent des actions d'une société à capital de risque de travailleurs.

«Ce crédit d'impôt aide les familles de la classe moyenne à financer leur retraite et représente un important levier financier pour aider nos entreprises. Les Québécois peuvent compter sur le NPD pour le rétablir », a ajouté M. Mulcair.