Le NPD solidaire de Radio-Canada

Les nouvelles coupes annoncées à Radio-Canada – dont la moitié sont en régions – confirment l’urgence d’annuler les coupes dévastatrices des conservateurs à la Société d’État et l’importance d’assurer un financement pluriannuel stable et prévisible pour la protéger.

« Radio-Canada et la CBC sont au cœur de notre culture et notre identité. L’amputation de toute la relève chez les artisans et les journalistes du diffuseur public doit absolument cesser. Ce sont eux qui sont les mieux placés pour réaliser la transition numérique vers les nouvelles plateformes, et faire en sorte que Radio-Canada en devienne un chef de file mondial », a déclaré le porte-parole du NPD en matière de patrimoine, Pierre Nantel (Longueuil – Pierre-Boucher).

Les nouvelles compressions, qui touchent particulièrement les services de nouvelles locales portent à près de 750 le nombre de postes à temps plein abolis depuis un an. Depuis les compressions conservatrices de 2012, c’est près du double qui devrait être éliminé d’ici la fin de 2015.

« Le NPD sera toujours au front pour défendre Radio-Canada et assurer sa survie. Maintenant plus que jamais, les Canadiens ont un choix clair pour se choisir un gouvernement qui sera un véritable partenaire pour CBC/Radio-Canada. »