19 février 2015

Le NPD veut protéger l’environnement tout en faisant croître l’économie

La Chambre des communes débattra aujourd’hui du projet de loi du NPD visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à instaurer le principe de pollueur-payeur

Le porte-parole du NPD en matière d’affaires urbaines, Matthew Kellway (Beaches–East York), exhorte tous les députés à appuyer son projet de loi, la Loi sur la responsabilité en matière de changements climatiques, qui comprend des mesures concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et pour lutter contre le changement climatique.

« Je suis fier de poursuivre le combat de Jack Layton pour l’environnement et de passer à l’action pour lutter contre le changement climatique, a affirmé M. Kellway. L’inaction des conservateurs et des libéraux avant eux a nui à notre environnement et n’a malheureusement pas permis au Canada de tirer avantage de la nouvelle économie énergétique. »

Le projet de loi C-619 propose des objectifs nationaux de réduction d’émissions de GES afin de participer aux efforts internationaux en ce sens et afin de mitiger les effets potentiellement catastrophiques du changement climatique. Le projet de loi prévoit également des mécanismes pour s’assurer que ces objectifs soient atteints.

D’abord introduit par Jack Layton en 2007, le projet de loi a été adopté deux fois par la Chambre des communes, mais fut relégué aux oubliettes après une élection surprise, puis fut ensuite rejeté par le sénat non élu dominé par les conservateurs.

« Après dix années au pouvoir, les conservateurs n’ont rien fait dans le dossier du changement climatique. Et les Canadiens peuvent s’attendre au même immobilisme de la part des libéraux, a déclaré la porte-parole du NPD en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax). Le NPD est le seul parti qui a un véritable plan pour protéger l’environnement et pour faire croître l’économie. »