Le plan des conservateurs ne fonctionne pas: pertes d’emplois et augmentation du taux de chômage chez les jeunes

Alors que nous sommes au bord d’une récession, un nouveau rapport décevant sur l’emploi démontre que le temps est venu pour du changement.

Après quatre mois consécutifs de recul économique, un nouveau rapport de Statistique Canada révèle que des milliers d’emplois ont été perdus dans le secteur privé et que le taux de chômage chez les jeunes augmente. Un constat s’impose : le plan économique de Stephen Harper ne fonctionne pas.

« Les conservateurs se félicitent de leur bilan alors que des milliers de Canadiens perdent leur emploi, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de finances, Nathan Cullen (Skeena-Bulkley Valley). Trop de familles canadiennes ont de la difficulté à joindre les deux bouts. L’endettement des ménages atteint des niveaux record et maintenant, le secteur privé subit des pertes d’emplois et notre économie tourne au ralenti! »

En général, l’été est un période propice pour que les jeunes trouvent un emploi.  Mais au mois de juin, 26 000 jeunes canadiens ont perdu leur emploi et plus de 39 000 ont tout simplement mis fin à leur recherche. Pendant ce temps dans le secteur privé, plus de 26 000 emplois ont été perdus; une autre preuve que le marché de l’emploi s’affaiblit sous la gouverne des conservateurs.

« Stephen Harper a échoué à bâtir une économie équilibrée, à favoriser la croissance, et à créer et protéger les bons emplois. Il y a toujours 200 000 Canadiens sans emploi de plus qu’avant la récession de 2008, a rappelé M. Cullen. Le gouvernement aurait dû miser sur la classe moyenne  depuis longtemps. Il aurait dû investir intelligemment pour créer des emplois et renforcer notre économie, tout en aidant les familles à joindre les deux bouts.»