Les conservateurs forcés de mettre de l’eau dans le vin de la déforme électorale

Après des mois d’efforts soutenus pour faire reculer le gouvernement Harper, le NPD accueille favorablement les concessions importantes promises aujourd’hui au sujet du projet de déforme électorale, le projet de loi C‑23.

« Les Canadiens se sont unis pour défendre notre démocratie. Résultat : les conservateurs ont accepté de reculer sur certains aspects fondamentaux de la déforme électorale, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Craig Scott (Toronto—Danforth). Nous continuerons de nous battre pour que d’autres amendements soient apportés à ce projet de loi, mais il est indéniable que les concessions que les conservateurs ont annoncées aujourd’hui démontrent l’efficacité de l’opposition solide et unie du NPD. »

Au cours des dernières semaines, les néo-démocrates ont bombardé le gouvernement de 256 questions au sujet de la déforme électorale, en plus de tenir des assemblées publiques, d’en faire l’objet de journée de l’opposition et en menant une lutte épique en comité pour tenter de faire entendre raison au gouvernement. Cette semaine, dans le cadre de sa campagne d’opposition parlementaire et de sensibilisation, le NPD a invité personnellement des députés conservateurs à se prononcer contre le projet de loi C‑23.

En dépit de leur entêtement initial, les conservateurs ont consenti à apporter des modifications importantes à leur projet de loi. Les concessions du gouvernement visent à répondre aux préoccupations soulevées par le NPD et plusieurs experts. Les néo-démocrates continueront d’exiger l’adoption d’amendements pour octroyer au directeur général des élections le pouvoir de contraindre des témoins à comparaître et d'exiger le dépôt de documents, pour empêcher l’argent d’influencer les résultats électoraux et pour maintenir le pouvoir d’Élections Canada de promouvoir la participation électorale.

« Nous étudierons les concessions du gouvernement très attentivement, a déclaré la porte-parole adjointe du NPD en matière de réforme démocratique, Alexandrine Latendresse (Louis-Saint-Laurent). Nous tenons à féliciter tous les Canadiens qui se sont tenus debout pour défendre notre démocratie contre la déforme électorale des conservateurs. »