6 mars 2014

Les conservateurs imposent encore le bâillon – cette fois-ci c’est pour nuire aux témoignages qui les dérangent en comité

Les conservateurs fracassent encore leur propre record : c’est la 52e et 53e fois qu’ils se servent de l’attribution de temps pour mettre fin au débat. Si l’on ajoute cela aux six fois qu’ils ont imposé la clôture au Parlement – la dernière fois étant quand ils ont mis fin au débat concernant les mensonges de Brad Butt à la Chambre des communes – cela fait 59 fois que les conservateurs imposent le bâillon.

Les conservateurs tentent une fois de plus d’échapper à leur obligation de rendre des comptes concernant leur déforme électorale et font des coup bas afin de saboter le témoignage du Directeur général des élections, Marc Mayrand.

Les conservateurs avaient accepté de faire témoigner le directeur général des élections, mais voilà qu’ils s’adonnent à des jeux politiques et qu’ils font tout pour nuire au témoignage de Marc Mayrand sur cet important projet de loi.

Le projet de loi proposé par les conservateurs apporte des changements radicaux à la Loi électorale et pourrait faire perdre leur droit de vote à des milliers de Canadiens. Ce projet de loi cible également le directeur général des élections en réduisant ses pouvoirs et en lui interdisant à l’avenir de sensibiliser les Canadiens à l’importance de voter.

Les Canadiens méritent mieux.