Les conservateurs laissent tomber les travailleurs de la construction

La porte-parole de l’opposition officielle en matière d’industrie, Chris Charlton (Hamilton Mountain) a fait la déclaration suivante à la suite du rejet de son projet de loi visant à allouer un allégement fiscal aux travailleurs spécialisés pour certaines dépenses liées à leurs déplacements professionnels :

Le secteur des métiers de la construction est le plus important employeur du secteur privé au Canada.  Il emploie plus d’un million de Canadiens et permet d’injecter des milliards de dollars à notre PIB.

Cependant, alors que le taux de chômage atteint des niveaux record dans certains coins du pays, d’autres régions sont confrontées à une pénurie de main-d'œuvre. Même s’il a présenté huit budgets depuis qu’il est au pouvoir, le gouvernement conservateur n’a encore adopté aucune mesure pour s’attaquer à ce problème.

Le NDP a proposé une solution concrète en introduisant ce projet de loi qui vise à offrir un crédit d’impôt aux travailleurs de la construction pour certains frais de déplacement et d’hébergement encourus lors du processus de recherche d’emploi.

Le secteur des métiers de la construction réclame une telle loi depuis plus de 35 ans. En votant contre ce projet de loi, les conservateurs, par pure partisanerie, ont refusé d’adopter une politique publique largement réclamée et censée.

Les Canadiens méritent mieux.

Rendre la vie plus abordable pour les Canadiens qui ont littéralement permis de bâtir notre pays reste une priorité pour les néo-démocrates. Ils ne méritent rien de moins.