9 juillet 2013

Les conservateurs ne disent pas la vérité sur la sécurité ferroviaire du Canada

Le ministre des Transports, des Infrastructures et des Collectivités, Denis Lebel, a vanté hier les réalisations des conservateurs en matière de sécurité ferroviaire. Voici le vrai bilan de ce gouvernement :

  • Comme nous l’avons souligné précédemment, les conservateurs ont réduit le financement en matière de sécurité ferroviaire, qui est passé de 36,9 millions $ en 2012-2013 à 33,8 millions $ dans le budget des dépenses de 2013-2014.

D’autres détails importants :

  • Bien que le ministre ait affirmé que le nombre de déraillements était à la baisse depuis 2007, le nombre de blessures graves lors d’événements ferroviaires d’envergure est passé de 58 en 2007 à 72 en 2012.
  • Denis Lebel a également dit : « Notre gouvernement n’a pas supprimé de postes d’inspecteurs. »
  • L’équivalent de personnel à temps plein prévu en sécurité des chemins de fer dans le Rapport sur les plans et les priorités de 2010-2011 était de 215.
  • Ce nombre a été réduit à 204 pour chaque année d'ici 2015-2016, selon le plus récent Rapport sur les plans et les priorités déposé par le ministre.