23 janvier 2015

Les conservateurs réduisent considérablement l’aide aux provinces en cas de catastrophe naturelle

Vendredi, les conservateurs ont imposé en douce un changement qui entraînera des réductions massives dans le financement accordé aux provinces et aux communautés frappées par des catastrophes naturelles.

« Il est bouleversant de voir les conservateurs aller de l’avant sans crier gare, sans consulter qui que ce soit et de réduire le financement accordé en cas de catastrophe alors que, justement, les scientifiques nous disent que le changement climatique allait augmenter la fréquence des événements météorologiques extrêmes », a déclaré le porte-parole du NPD en matière de sécurité publique, Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca).

« C’est irresponsable de réduire le financement d’un programme qui vient en aide aux communautés canadiennes dans les moments où elles sont les plus vulnérables juste parce que les conservateurs veulent aller de l’avant avec leur plan de fractionnement du revenu qui ne profitera qu’aux plus riches », a-t-il ajouté.

Les conservateurs ont annoncé qu’ils allaient augmenter le seuil d’admissibilité au programme d’Accords d’aide financière en cas de catastrophe d’un à trois millions de dollars. Selon ces règles, le Nouveau-Brunswick n’aurait reçu aucune aide lors des inondations de 2005 qui ont forcé des dizaines de foyers à évacuer leur maison et Winnipeg n’aurait reçu aucune aide lors des inondations de 2010 qui ont endommagé plus de 600 résidences.