Les conservateurs réduisent les services postaux et augmentent radicalement les frais

Au lieu d’essayer de moderniser leurs opérations, Postes Canada et les conservateurs ont décidé de passer au hachoir les services postaux. Ce faisant, ils supprimeront des milliers d’emplois en plus de couper le service à domicile et les heures de service en milieu rural, tout en augmentant de manière radicale les tarifs postaux.

« Les conservateurs de Stephen Harper arrivent à trouver des millions de dollars pour maintenir au Sénat les amis de leurs partis, mais n’arrivent pas à trouver un moyen d’assurer que vous puissiez continuer de recevoir votre courrier à domicile. Cela nous montre clairement où se situent les priorités des conservateurs, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de transport, municipalités et transport en commun Olivia Chow (Trinity - Spadina). Ces compressions insensées toucheront énormément les aînés et les personnes handicapées. »

D’ici cinq ans, entre 6000 et 8000 travailleurs vont perdre leur emploi et quelque cinq millions de ménages n’auront plus de service de livraison de courrier à domicile. Il est utile de rappeler que les consultations de Postes Canada ont été menées uniquement sur Internet, ce qui veut dire que les personnes les plus touchées n’ont pas eu leur mot à dire.

« Ce n’est pas en réduisant les services que l’on sauve une entreprise. Cela ne fait que repousser les clients et augmenter les frais, a ajouté Mme Chow. Les conservateurs ont attendu jusqu’à ce que la Chambre soit ajournée pour annoncer cette mauvaise nouvelle aux Canadiens. Les Canadiens méritent mieux. »