Les conservateurs votent contre la démocratie

Le chef adjoint du NPD, David Christopherson (Hamilton-Centre), a émis la déclaration suivante suite au rejet de sa motion visant à obliger la tenue d’audiences partout au Canada concernant le projet de loi C-23, la nouvelle loi électorale des conservateurs :

Les conservateurs ont enfreint les lois électorales à maintes reprises. Ils ont élaboré le projet de loi C-23 simplement afin d’éviter la reddition de compte. Ce projet de loi n’est qu’une tentative des conservateurs de réduire les pouvoirs du directeur général des élections et d’empêcher des centaines de milliers de Canadiens de faire valoir leur droit de vote.

La Loi électorale du Canada est à la base de notre démocratie. Les néo-démocrates pensent que les Canadiens doivent absolument être consultés lorsque des modifications sont apportées à un pilier aussi important de notre démocratie. Nous avons durement lutté contre cette atteinte par les conservateurs à la démocratie du Canada et avons présenté une motion de l’opposition dans le cadre de notre journée d’opposition afin de les pousser à tenir des audiences pancanadiennes sur ce projet de loi.


Malheureusement, les conservateurs ont voté contre la possibilité de donner le droit aux Canadiens de toutes les régions de se faire entendre. Prouvant ainsi encore une fois que les Canadiens ne peuvent pas leur faire confiance pour améliorer nos lois électorales.

Pendant que les conservateurs s’affairent à empêcher les Canadiens d’exercer leur droit de vote, le NPD est de votre côté et lutte afin de protéger votre droit de vote et de trouver des solutions concrètes aux défis auxquels sont confrontées les familles canadiennes.