24 août 2018

LES DROITS DE DOUANE IMPOSÉS PAR LES ÉTATS-UNIS SONT UN AUTRE COUP DUR, SELON LE NPD

Pendant que les Canadiens et les Canadiennes doivent non seulement faire face à l’incertitude économique créée par les politiques commerciales imprévisibles de Donald Trump, le département du commerce des États-Unis a annoncé encore une autre attaque contre l’industrie canadienne en imposant des droits anti-dumping sur les tuyaux soudés de grand diamètre. Plusieurs entreprises canadiennes, notamment un producteur d’acier de Regina, qui ressentent déjà les conséquences des droits de douane exorbitants imposés par Donald Trump, vont subir un autre coup dur lorsque ces droits entreront en vigueur la semaine prochaine.

« Partout au Canada, les travailleurs et les travailleuses souffrent pendant cette période économique difficile. Après avoir imposé des droits de douane à nos industries de l’acier et de l’aluminium, l’administration Trump a donné un autre coup aux entreprises et aux travailleurs et travailleuses canadiennes, a déclaré Tracey Ramsey, porte-parole du NPD en matière de commerce international. Le NPD demande au gouvernement de mettre sur pied un groupe de travail sur les tarifs douaniers comme nous l’avons proposé. Ce groupe de travail aurait pour objectif de répondre rapidement aux mesures additionnelles prises par les États-Unis et de défendre les emplois canadiens dans les industries ciblées par les tarifs des États-Unis. »,

Les mesures prises par le département du commerce des États-Unis vont toucher le Canada, la Chine, la Grèce, l’Inde, la Corée et la Turquie. Le taux pour le Canada est établi à 24,38 % ce qui est dévastateur et entrainera des conséquences graves pour les industries canadiennes qui sont déjà durement touchées par les droits de douane imposés précédemment par les États-Unis.

« Pendant que Donald Trump continue d’utiliser des tactiques d’intimidation pour menacer les industries canadiennes, le NPD va défendre les travailleurs et les travailleuses, a ajouté Tracey Ramsey. Le gouvernement doit agir rapidement pour protéger les producteurs d’acier qui sont touchés par cette annonce. »