20 décembre 2014

LES PIRES BASSESSES POLITIQUES DE 2014 – Nº11 : Les conservateurs s’engagent à continuer d’être non-pertinents... et impertinents à la période des questions

En 2014, nous avons eu un gouvernement conservateur éclaboussé par les scandales, déconnecté de la réalité des Canadiens et uniquement préoccupé par les séances photo et ses propres intérêts partisans. Pendant ce temps, les libéraux de Justin Trudeau n’ont pas été en mesure de demander des comptes aux conservateurs et après deux ans, on ne connaît toujours pas leur opinion sur les enjeux importants.

Voici notre liste des pires bassesses politiques de l’année 2014. Vous y trouverez les scandales et les preuves d’incompétence des conservateurs de cette année… BASSESSE Nº

11 : Les conservateurs s’engagent à continuer d’être non-pertinents... et impertinents à la période des questions

Les Canadiens déplorent le triste spectacle offert chaque jour par le gouvernement lors de la période des questions.

Le secrétaire parlementaire du premier ministre, Paul Calandra est, par exemple, tristement reconnu pour ses réponses insipides et hors propos. Par exemple, pendant des semaines, il a repoussé les questions légitimes de l’Opposition en parlant de la pizzeria familiale et de son amour pour la limonade!

Afin de favoriser la transparence et la reddition de compte, le NPD a proposé de modifier le règlement de la Chambre des communes afin d’obliger les ministres à répondre concrètement aux questions qui leur sont posées et à obliger le gouvernement à rendre des comptes aux Canadiens.

L’un des plus sombres moments des conservateurs cette année, aura probablement été le rejet de cette proposition par les conservateurs, qui estiment sans doute que les Canadiens ne méritent pas des réponses claires et précises à des questions légitimes portant sur des enjeux cruciaux, comme le déploiement de militaires canadiens en Irak.

Après 9 ans sous la gouverne des conservateurs, les Canadiens ne peuvent pas se permettre d’attendre que Justin Trudeau soit prêt. Les Canadiens méritent mieux.

Vous pouvez faire confiance aux néo-démocrates de Thomas Mulcair pour obliger les conservateurs à rendre des comptes, tout en aidant et en proposant des solutions concrètes pour les familles.