Les travailleurs jeunes et précaires seront mieux protégés avec Thomas Mulcair

Le plan du NPD pour l’assurance-emploi prévoit l’élargissement de l’accès à la formation professionnelle et du soutien aux familles.

Thomas Mulcair a affirmé aujourd’hui qu’un gouvernement du NPD veillera à ce que les cotisations à l’assurance-emploi restent stables pendant quatre ans et fera des investissements stratégiques pour élargir l’accès aux formations et aux prestations des jeunes Canadiens, des travailleurs précaires et des nouveaux parents.

« La nature du travail a changé et il est plus difficile aujourd’hui pour les jeunes Canadiens de se trouver des assises stables, durables et solides sur le marché du travail, a déclaré Thomas Mulcair. Au lieu de piller la caisse d’assurance-emploi comme l’ont fait les gouvernements libéraux et conservateurs précédents, nous aiderons les jeunes à entrer sur le marché du travail en établissant des critères d’admissibilité à l’assurance-emploi équitables et en investissant dans la formation professionnelle. Notre objectif est d’aider les jeunes travailleurs à se forger une place solide sur le marché du travail. »

Le plan de Thomas Mulcair pour l’assurance-emploi va :

  • protéger la caisse d’assurance-emploi pour qu’elle serve uniquement à assurer des prestations aux Canadiens et non pas de tirelire pour le gouvernement 

  • créer au moins 90 000 opportunités de formation et de transition au travail 
  • aider les parents en leur offrant des congés parentaux plus longs et aider les Canadiens dont les proches souffrent de maladies graves en leur offrant des soins de compassion 

  • rendre plus équitables les règles d’admissibilité en tenant compte de la nature changeante du travail 

  • offrir davantage de choix pour mieux répondre aux besoins des travailleurs et de leurs familles.
  • Le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. Il a terriblement réduit l’accès à l’assurance-emploi. Il a lui aussi pillé la caisse de l’assurance-emploi, tout comme les libéraux avant lui, et les Canadiens ont de moins en moins de chance de recevoir les prestations qu’ils méritent. Il n’y a jamais eu aussi peu de Canadiens admissibles à l’assurance-emploi. Les compressions à Service Canada ont entrainé d’importants soucis. En effet, les Canadiens au chômage qui ont suivi toutes les règles sont obligés d’attendre des semaines avant de recevoir les prestations qu’ils méritent.

    « Paul Martin a commencé les coupures au régime d’assurance-emploi en 1990. Il a pillé plus de 50 milliards $ de la caisse d’assurance-emploi. Justin Trudeau a affirmé qu’il avait pris “la bonne décision”, a ajouté Thomas Mulcair. Un gouvernement du NPD évacuera la politique des questions d’assurance-emploi pour que les Canadiens aient accès aux prestations qu’ils méritent. »

    Tous les engagements pris en matière d’assurance-emploi sont couverts par la caisse d’assurance-emploi.