L’inaction des conservateurs nuit aux familles et à nos communautés

La décision de la Banque du Canada de réduire ses prévisions de croissance à zéro est inquiétante. Une fois de plus, nous avons la preuve que l’inaction des conservateurs nuit aux familles canadiennes et à nos communautés.

« Nous traversons une période économique difficile. En effet, les ventes du secteur de la fabrication ont baissé pour un deuxième mois de suite en février, la plupart des emplois créés au cours de la dernière année sont des emplois précaires à temps partiel, Toyota a décidé de déplacer la production de la Corolla au Mexique… Après une décennie sous la gouverne du gouvernement conservateur de Stephen Harper, les familles de la classe moyenne travaillent plus dur que jamais, mais arrivent à peine à se sortir la tête de l’eau », a affirmé le porte-parole du NPD en matière de finances, Nathan Cullen (Skeena-Bulkley Valley).

Le NPD demande depuis des semaines au gouvernement de déposer son budget. Nous sommes convaincus que le retard du dépôt du budget est une conséquence directe de la mauvaise gestion de Stephen Harper et des scandales qui entachent son gouvernement. Cette décision politique nuit aux familles de la classe moyenne qui travaillent plus dur que jamais, mais qui continuent de prendre du recul.

« Tom Mulcair et le NPD ont un plan pour réparer les dégâts causés par Stephen Harper, pour créer de bons emplois et davantage de possibilités d'avenir pour les familles. C’est le moment de créer de bons emplois, d'appuyer les petites entreprises et le secteur manufacturier, d'établir un salaire minimum fédéral à 15 $ l’heure et d'offrir aux parents des services de garderie abordables et accessibles », a conclu Nathan Cullen.