21 janvier 2015

L’incompétence conservatrice met l’économie canadienne en péril

Alors que la Banque du Canada vient de réduire son taux directeur en plus d’émettre des avertissements concernant la santé de l’économie canadienne, les conservateurs n’ont toujours pas de plan pour remettre l’économie canadienne sur les rails et pour remettre les Canadiens au travail.

« Ce changement de taux montre à quel point la Banque du Canada considère que l’économie canadienne est plus mal à point que les conservateurs n’aimeraient l’admettre, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de finance, Nathan Cullen (Skeena – Bulkley Valley). La solution des conservateurs? Un plan de fractionnement des revenus injuste qui ne profite qu’aux 15 % les plus riches et fait encore une fois reculer la classe moyenne. »

La Banque projette un ralentissement important de l’économie canadienne et dépeint un triste portrait du marché du travail. Le NPD a un plan concret pour faire croître l’économie et pour aider la classe moyenne, qui comprend notamment des garderies à 15 $ par jour et une hausse du salaire minimum fédéral à 15$ l’heure.

« L’incompétence des conservateurs a freiné la reprise économique. Malheureusement, ce sont les Canadiens qui en paient le prix, car ils sont prisonniers d’un marché du travail peu vigoureux et du chômage à long terme », a ajouté M. Cullen.