Échéance : Donnez maintenant et obtenez un remboursement pouvant atteindre 75 %. Donnez 5 $ 20 $ 95 $ +
2011 06 09
"Nos rêves comptent aussi"
Les écoles des Premières nations portent leur combat devant les Nations unies

GATINEAU – Désillusionnés après de nombreuses promesses rompues, des jeunes des Premières nations se rendent aux Nations unies pour protester contre le gouvernement conservateur en raison de son bilan déplorable en matière d’éducation. Un rapport intitulé « Nos rêves comptent aussi » rendu public aujourd’hui par la campagne du Rêve de Shannen servira de fondement à la contestation contre le Canada lors de la révision prochaine de la Convention relative aux droits de l’enfant.

« Le rapport met en lumière les conditions déplorables auxquelles font face les étudiants des Premières nations », a affirmé Charlie Angus, le député du NPD pour le comté de Timmins-Baie James. « Comment les conservateurs peuvent-ils justifier la négligence à laquelle sont systématiquement confrontés les étudiants des Premières nations? Ils doivent fournir de sérieuses explications à la communauté internationale. »

Le rapport a été lancé par la jeune leader autochtone Shannen Koostachin, décédée l’été dernier dans un accident de voiture. Depuis, Angus a œuvré avec une équipe diversifiée, composée de jeunes des Premières nations, de chefs de file en matière d’éducation, ainsi que des militants pour les droits des enfants afin de poursuivre le combat de Shannen pour des droits égaux en matière d’éducation.

Angus a souligné que la campagne du Rêve de Shannen a réussi à faire pression auprès du gouvernement. Il a noté que les conservateurs ont fait référence aux « rêves » des étudiants des Premières nations dans le discours du Trône.

« Les conservateurs savent que cette campagne ne disparaîtra pas. Mais on ne doit pas se limiter aux mots, » a poursuivi Angus. « Le NPD demande qu’on réforme en profondeur le système d’éducation inadéquat et inefficace offert par le ministère des Affaires indiennes. »

« Cette campagne se poursuivra jusqu’à ce que tous les enfants des Premières nations aient enfin la chance de s’accomplir. »

Ensemble, nous avons su démontrer tout ce que les néo-démocrates peuvent accomplir.

Prenez part à cette initiative, devenez membre dès aujourd'hui.

Thomas Mulcair