13 janvier 2016

Réunification des familles : les libéraux doivent passer de la parole aux actes immédiatement

Les libéraux doivent agir rapidement pour corriger le programme de réunification des familles. C’est l’appel qu’a lancé le NPD aujourd’hui en apprenant que les quotas de 2016 pour les parrainages de parents et de grands-parents avaient été atteints en trois jours seulement. Les trois dernières années, le faible niveau des quotas a forcé les familles à débourser des sommes considérables pour accéder à ce programme, notamment pour payer un coursier prêt à faire la file d’attente en leur nom.

« Sous les derniers gouvernements, le programme de réunification familiale a fait les frais de promesses vides des libéraux et de conservateurs. On se retrouve aujourd’hui avec un retard énorme dans le traitement des demandes et des délais d’attente qui peuvent atteindre jusqu’à dix ans. Et ça, c’est à condition d’avoir la chance de soumettre une demande, a déploré la porte-parole du NPD en matière d’immigration, Jenny Kwan (Vancouver-Est). Ce n’est pas normal. Le Canada mérite mieux. »

Les 5000 premières demandes sont acceptées selon le principe du premier arrivé, premier servi, ce qui encourage certains coursiers à exiger des frais excessifs pour garantir une place dans les files d’attente. Pendant la campagne électorale, les libéraux ont promis de doubler ce plafond dès leur entrée en fonction. Jusqu’à maintenant, ils n’ont toujours rien fait.

Le ministère d’Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada a commencé à accepter les demandes le 4 janvier dernier. Quatre jours plus tard, il avait déjà reçu 14 000 demandes, ce qui témoigne de la forte demande pour le programme de réunification familiale.

« Les parents et les grands-parents sont les piliers de nos familles. Ils sont des maillons essentiels des réseaux de soutien des immigrants, de nos communautés et de notre économie. La limite actuelle est arbitraire, et elle n’aide pas à résoudre les problèmes, a ajouté Mme Kwan. Les libéraux doivent fournir une véritable solution et s’assurer que les familles puissent être réunies rapidement et de façon juste, sans avoir à dépenser des fortunes pour que leur demande soit traitée en priorité. »

Le NPD demande au gouvernement de revoir en profondeur le programme de réunification familiale et d’amorcer des consultations auprès des Canadiens pour réformer le système d’immigration, de manière à reconnaître l’importance des parents et des grands-parents au sein de nos familles et de notre société.