22 juillet 2015

Thomas Mulcair présente son plan de soutien agricole afin d’assurer l’accès à des aliments sains et abordables

Dans le cadre de sa Tournée ontarienne pour le changement, le chef du NPD, Thomas Mulcair, s’est arrêté aujourd’hui à Brunner pour présenter son plan, De la ferme à l’assiette, afin de soutenir les agriculteurs et assurer un accès à des aliments sains et abordables aux familles de la classe moyenne.

« Sous les conservateurs, 30 000 fermes familiales ont disparu et la dette des fermes a augmenté de 70 %. Le plan de Stephen Harper ne fonctionne tout simplement pas, a insisté M. Mulcair. Il faut que ça change à Ottawa. Le NPD a un plan pour faire prospérer le secteur agricole et pour assurer l'accès à des aliments sains et abordables aux Canadiens d’aujourd’hui et de demain. »

Le plan concret de Thomas Mulcair consiste à créer un programme de protection des paiements pour les producteurs agricoles, protéger le système de gestion de l’offre du Canada et soutenir les fermes familiales pour assurer leur subsistance. Nous collaborerons aussi avec les provinces et les territoires afin d’offrir davantage d’opportunités d’affaires aux agriculteurs, au Canada comme à l’étranger. Ces mesures concrètes contribueront à bâtir des collectivités agricoles durables et à assurer aux Canadiens un accès à des aliments sains.

« Sur la scène internationale, Stephen Harper n’a pas les priorités à la bonne place et ça nuit aux agriculteurs du Sud de l’Ontario. Les conservateurs sont restés les bras croisés en regardant les marchés locaux disparaître, a déploré M. Mulcair. Je suis fier d’être le chef du seul parti fédéral canadien à s’être doté d’un plan exhaustif abordant les questions agricoles et alimentaires. »