10 avril 2019

Déclaration du NPD pour la Journée internationale rose

Jagmeet Singh, le chef du NPD du Canada, a émis la déclaration suivante :

« En 2007, un étudiant de la Nouvelle-Écosse a porté un chandail rose lors de sa première journée d’école. Et comme de nombreux jeunes partout au Canada et dans le monde, il a été la cible de harcèlement homophobe.

Deux de ses collègues ont décidé de réagir et de dire non au harcèlement. Ils ont acheté des douzaines de chandails roses et ont demandé à leurs camarades de classe de porter du rose afin d’envoyer un message.

Le résultat a été incroyable. La journée d’après, presque tous les étudiants et toutes les étudiantes de l’école portaient du rose.

Aujourd’hui, 12 ans plus tard, nous célébrons le courage et la compassion de ses étudiants et étudiantes qui ont choisi d’agir.

En tant qu’enfant ayant grandi avec les cheveux longs et un nom aux accents exotiques, je connais bien les terribles impacts du harcèlement.

Il vous fait sentir que vous n’êtes pas à votre place. Il divise les collectivités et les voisinages. Il vous fait vous demander s’il y a quelque chose de fondamentalement incorrect avec qui vous êtes.

Personne ne devrait se sentir ainsi.

C’est pourquoi les néo-démocrates défendent les valeurs de l’amour et du courage, et ont toujours travaillé à l’édification d’un Canada inclusif envers tout le monde.

C’est pourquoi je porte fièrement du rose aujourd’hui, en solidarité avec les jeunes canadien.nes qui luttent courageusement contre le harcèlement, l’homophobie et la transphobie et qui, grâce à leur travail, rendent leurs écoles plus sécuritaires pour tout le monde.

Aujourd’hui, redoublons d’efforts afin de créer une société plus ouverte, inclusive et empathique, une société au sein de laquelle tout le monde peut être qui ils et elles sont sans la moindre peur. »