Les néo-démocrates contribuent à tracer la voie vers un système électoral équitable

Un rapport historique fait état d’un large consensus et recommande la représentation proportionnelle

« Ils ont été bernés » : la décision sur Kinder Morgan brise la confiance des Britanno-Colombiens, selon Thomas Mulcair

Même s’ils avaient promis de ne pas le faire, les libéraux approuvent le projet d’oléoduc en vertu du processus d’évaluation défaillant de Stephen Harper

Ce qu’ils en disent : le compromis du NPD sur la réforme électorale « pourrait un jour être considéré comme historique »

Les néo-démocrates sont à l’œuvre pour obtenir un consensus et donner aux Canadiens le système électoral équitable qu’ils veulent et qu’ils méritent

Les Canadiens en ont assez de l’économie dictée par l’establishment et des accords commerciaux inéquitables

Tracey Ramsey estime qu’Ottawa doit revoir son approche en matière de libre-échange à la lumière du résultat des élections aux États-Unis

Boîte de réception

La réforme électorale est un enjeu important en ce moment. Comment pouvons-nous assurer que chaque vote compte, peu importe pour qui vous votez?

R

Au cours des deux dernières élections, notre système électoral désuet a permis à un parti de détenir 100 % du pouvoir avec seulement 39 % des votes. Par conséquent, des millions de votes n’ont pas compté et la voix d’un trop grand nombre de Canadiens n’a pas été entendue à Ottawa. Nous avons parlé à des dizaines de milliers de Canadiens cet été. Vous nous avez dit que vous vouliez un système électoral proportionnel qui reflète véritablement la façon dont vous avez voté. La solution est simple, si un parti obtient 39 % des votes, il devrait avoir 39 % des sièges au Parlement.