En trois décennies de vie publique, et en tant que chef du Nouveau Parti démocratique du Canada de 2003 à 2011, Jack Layton a dédié sa vie à bâtir un Canada plus équitable.

Quelques mois après avoir pris sa place au Parlement, Layton a démontré une remarquable capacité à obtenir des résultats pour les familles. En réécrivant le budget 2005, Layton a été en mesure de rediriger 4,6 milliards $ dédiés aux réductions d’impôts vers de véritables priorités telles que le logement abordable, l’éducation et le transport en commun.

Layton a consacré ses années à Ottawa à obtenir des résultats pour les Canadiens. Sa passion, sa détermination et son talent étaient inégalés. Toujours prêt à lutter pour défendre ce qu’il croyait juste, tout en favorisant la collaboration et le travail avec les autres partis, il n’a jamais perdu de vue les raisons qui l’ont incité à s’impliquer dans la vie publique.

Les Canadiens ont rapidement remarqué le NPD mené par Jack Layton. En quatre élections sous Layton, le parti est passé de 13 à 103 députés et a quadruplé sa part du vote national. Cela inclut des percées majeures en Alberta, au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador. Il a transformé le NPD en véritable alternative politique, modifiant ainsi l’allure du Parlement tout en donnant espoir aux millions de Canadiens qui souhaitent un avenir meilleur.

Layton et sa grande équipe de députés ont forcé Stephen Harper à rendre des comptes sur des enjeux comme les emplois, le coût de la vie, l’attente pour obtenir des soins de santé, ainsi que les changements climatiques. En 2008, Layton a aussi tenu un rôle clé dans la présentation des excuses que le Premier ministre a formulées aux survivants des pensionnats autochtones.

En 2011, Layton a mené le NPD vers de nouveaux sommets. Le 2 mai, les Canadiens ont élu 103 députés du NPD, représentant chaque région du pays. Layton est devenu le chef de la plus grande opposition officielle en 31 ans, et la première formée par le NPD. Avec 59 députés au Québec, l’équipe de Layton est devenue non seulement un gouvernement en attente, mais une force pour l’unité canadienne.

Au cours de sa carrière, Layton a su tirer sa force de sa famille, sa femme et collègue députée Olivia Chow, ses enfants Sarah et Mike, et sa petite-fille Béatrice.

Le flambeau de Layton sera maintenant porté par chaque personne qui croit que en un avenir meilleur, que nos aînés méritent d’être traités avec dignité et que les jeunes méritent d’avoir leur chance, et par ceux qui croient en notre capacité à travailler ensemble pour bâtir un meilleur pays.

Et comme Jack a lui-même écrit dans sa dernière lettre aux Canadiens :

Mes amis, l’amour est cent fois meilleur que la haine.
L’espoir est meilleur que la peur.
L’optimisme est meilleur que le désespoir.
Alors aimons, gardons espoir et restons optimistes.
Et nous changerons le monde.

Ensemble, nous avons su démontrer tout ce que les néo-démocrates peuvent accomplir.

Prenez part à cette initiative, devenez membre dès aujourd'hui.